Favoris du mois de novembre 2017 | Film, série et cosmétiques

Favoris du mois

Le mois qui, selon moi, est le plus déprimant de l’année tire à sa fin. Enfin! Le mois de novembre a quand même été parsemé de découvertes agréables et d’événements heureux. Je vous invites à découvrir mes coups de cœur ainsi que les coups de cœur de Paul.

Les bons moments

Au début du mois de novembre, mon chum et moi avons eu droit à une soirée, une nuit et une matinée en amoureux. Ma mère a gardé Paul pour la nuit. Nous en avons donc profité pour faire une fondue chinoise pour notre souper. C’est un de mes repas préféré, mais avec un bébé c’est beaucoup plus compliqué de manger ce genre de chose. Pendant le souper, j’étais incapable de penser à autre chose qu’à mon bébé qui n’était pas à la maison. C’était la même chose pour mon chum. Comment tuer le romantisme d’une soirée? Ah! La vie de parents! Nous avons profité d’une bonne nuit de sommeil et le lendemain matin nous sommes allés déjeuner au Cochon Dingue, un de mes restos préférés.

Ce mois-ci nous avons rendu visite à ma cousine et son fils qui a 4 mois de plus que bébé Paul. Nous en avons profiter pendant son séjour à Québec pour aller la voir, mais surtout pour aller voir son bébé. C’est fou à quel point une différence de 4 mois est importante lorsqu’ils sont petits. À 9 mois (presque 10), il se tient debout en prenant appuie sur des meubles ou des gens, il se déplace à 4 pattes, il est solide.

Paul a eu 6 mois il y a quelques jours. Les premières semaines avec un bébé sont très difficiles, toutes les femmes qui sont passés par là vous le dira. Pendant ces premières semaines, je rêvais du jour au Paul aurait enfin 6 mois. Pour moi, à ce moment-là, 6 mois était l’âge magique. L’âge à laquelle bébé fait ses nuits, l’âge à laquelle il mange du solide, l’âge à laquelle il tient assis… Finalement, mon rêve était loin de la réalité. Paul a commencé à faire ses nuits à l’âge de 2 mois, il a commencé à manger un peu avant la fin de son quatrième mois et il tient assis (avec support) depuis le milieu de son cinquième mois. Dans les faits, 6 mois ça ne change pas grand chose. Ce n’est qu’un chiffre. Paul a goûté à plusieurs légumes et d’ici quelques semaines nous pourrons commencé à intégrer les fruits. Quand il est sur le ventre, il est capable de reculer. Un jour, il sera capable d’avancer.

Film

Je suis allée au cinéma avec ma mère pour voir Bad moms christmas. C’est un film très vulgaire et le scénario n’est pas très recherché. Pourtant, j’ai adoré! C’est l’histoire de trois amies et mamans dans la trentaine qui, épuisées à l’approche des fêtes, décident de célébrer Noël à leur manière, sans pression et sans stress. Les choses se corsent quand leurs mères respectives débarquent dans leur maison à quelques jours de Noël. Elles devront réussir à se faire respecter dans leur décision de célébrer Noël simplement. Réussiront-elles à avoir le Noël amusant qu’elles souhaitent pour elles et leurs enfants?

Série télé

Mon gros coup de cœur sur Netflix pour le mois de novembre est la série The Punisher. Pour moi, c’est la meilleure série de Marvel après Jessica Jones. Les deux premiers épisodes sont un peu lents, comme c’est souvent le cas avec les séries Netflix. Mais on se laisse vite embarquer dans les histoires de vengeances de Frank Castle (Jon Bernthal), un vétéran de la Marine américaine. Lorsque la famille de Castle se fait assassiner en plein Central Park, ce dernier décide de se venger en éliminant violemment toutes les personnes impliqués dans cette tuerie. La bataille finale vaut vraiment le visionnement!

Ambiance

L’an dernier, en perdant mon temps sur Pinterest, j’ai découvert le simmering potpourri. Il s’agit d’une manière non toxique de diffuser une délicieuse odeur dans la cuisine. Le principe est simple, il suffit de mettre différents aliments qui ont une bonne odeur dans un chaudron rempli d’eau. On porte l’eau à ébullition et ensuite on baisse le feu pour laisser mijoter. On ajoute de l’eau au besoin. Le seul petit bémol avec cette méthode c’est qu’il faut rester vigilent pour s’assurer qu’il y a toujours de l’eau dans le chaudron. Mais d’un autre côté, on ne laisse pas une bougie parfumée brûler sans surveillance non plus. Je suis test encore différentes «recettes» de simmering potpourri. Si un article plus détaillé sur le sujet vous plairait, faites le moi savoir dans les commentaires.

Cosmétiques

Ce mois-ci, j’ai deux coups de cœur au niveau des cosmétiques. Ce n’est rien de très fancy vous allez voir.

Le premier est le gel de douche Dove à l’aloe vera et à la poire. J’adore les poires. C’est un de mes fruits préférés. J’aime son goût et son odeur depuis toujours. Ce n’est donc pas une très grande surprise que ce gel douche me plaise autant. De plus, il mousse très bien et il est hydratant. Un gros avantage pour l’hiver qui approche à grands pas.

Le deuxième est le vernis à ongles Stilettos & Studs de la gamme Miracle Gel de Sally Hansen. Le vernis est d’un beau gris foncé métallisé. La tenue n’est pas incroyable, mais elle est tout de même supérieure à la majorité des vernis à ongles vendu sur le marché.

Gel douche Dove

Stillettos and Studs

Les favoris de Paul

Ce n’est pas parce que Paul n’a que 6 mois qu’il n’a pas déjà des jouets ou des objets préférés. Alors, je vous présente quels ont été ses chouchous pour le mois qui se termine.

La banane et le raton-laveur de chez Jululu Bijoux. Puisqu’il fait actuellement ses dents et qu’il mord beaucoup, ces deux jouets de dentition sont parfaits pour lui. Ils lui permettent de soulager la douleur et ils sont faciles à manier.

Le livre P’tit Loup va à la plage de l’auteure Orianne Lallemand. Ce livre est le grand favoris de Paul depuis le mois de septembre. J’ai fait la lecture de ce livre tellement souvent que je le connais maintenant sur le bout de doigts. Cette histoire réussi à le calmer lorsqu’il a de la peine. Je crois qu’il aime particulièrement les voix que je donnes aux personnages.

Le hochet hérisson de Skip Hop. Lorsque je lui faire choisir un jouet, c’est toujours vers lui qu’il va. Il est très mignon, coloré et apparemment il est aussi très amusant.

L’exerciseur usagé que nous avons reçu d’une ancienne collègue de travail. Il manque quelques jouets autour de l’exerciseur mais Paul s’en fiche complètement. Il adore passer du temps là dedans, à tourner, appuyer sur des boutons qui font jouer de la musique et à sautiller sur place. Évidemment, puisque ce n’est pas un objet qui est recommandé, nous essayons de lui faire passer le moins de temps possible là-dedans. Par contre, lorsque je suis fatiguée et que je manque de patience, je l’embarque dedans. Comme ça je sais qu’il s’amuse et ça me permet de relaxer un peu.

Jouet de dentition

Les imprévus de la maternité | L’histoire de mon accouchement

Quand on attend la venue de son tout premier enfant, on a bien entendu des craintes mais aussi des attentes. On imagine son accouchement, qui ne sera pas aussi terrible que dans les films. On imagine la rencontre avec son bébé. On imagine le déroulement de son séjour à l’hôpital ainsi que son retour à la maison.

Pour ma part, j’avais choisi d’avoir un suivi avec une sage-femme et je souhaitais accoucher naturellement dans l’eau. J’imaginais cet accouchement dans un milieu calme et enveloppant. J’imaginais également que j’allais allaiter mon bébé de manière simple et naturel comme ça se fait depuis des millénaires.

Malheureusement, la vie a décidé de tout chambouler mes plans idéalistes de future maman.

Mon accouchement

Bébé était bien au chaud dans mon ventre. Il n’était pas pressé de sortir et de découvrir le monde. Il était confortable dans son petit univers. Lors de mes derniers rendez-vous de suivi, j’avais toujours droit à la même question : «as-tu des contractions»? À chaque fois, je répondais tristement «non». Bien que je savais que c’était très fréquent d’accoucher après sa date prévue d’accouchement lorsque c’est son premier bébé, j’avais vraiment hâte de vivre cet heureux événement. J’avais le sentiment que quelque chose clochait chez moi.

Lors de mon rendez-vous de 39 semaines, ma sage-femme m’a proposé de me faire un décollement des membranes. Elle m’a affirmé qu’il y avait 50% de chance que ça déclenche le travail. Connaissant beaucoup de femmes pour qui ça avait été efficace j’ai  accepté. À part me faire un mal de chien, il n’y a eu aucun résultat.

À 41 semaines + 5 jours je suis allée à l’hôpital pour avoir une échographie et faire un monitoring. Bébé allait bien. Mais j’ai dû prendre un rendez-vous pour un déclenchement pour le surlendemain, 42 semaines étant le maximum toléré par les sages-femmes. En après-midi je suis allée voir ma sage-femme pour essayer des manières naturelles de provoquer des contractions. J’ai donc eu droit à la stimulation des seins au tire-lait électrique, à de la marche rapide et à un mélange d’herbes qui ne goûtait pas très bon. Après 1h30 de traitement, ma sage-femme vient me voir pour me demander si j’avais eu des contractions. J’en avais eu 4. Ce n’était pas assez. Ce traitement, lorsqu’il fonctionne, provoque les contractions de début de travail très rapidement. C’est la mine basse que je suis rentrée à la maison. Je n’avais plus trop d’espoir d’accoucher à la maison des naissances.

Le lendemain soir, je devais aller à l’hôpital pour vérifier j’étais dilaté à combien. J’étais effacé à 50% et dilaté à 2,5cm. Le traitement naturel avait quelque peu aidé mais ce n’était pas spectaculaire. Le médecin de garde a voulu me faire faire un monitoring pour vérifier que bébé allait toujours bien. Après plus d’une heure et demie branchée sur le moniteur, le médecin vient me voir et me dit que le cœur de bébé a plusieurs décélérations. Elle me suggère d’avoir le déclenchement cette nuit là au lieu du lendemain matin. Pour le bien de mon bébé, j’accepte.

Une fois en salle d’accouchement on m’installe deux moniteurs, un pour écouter les battements de cœur de bébé et un pour voir mes contractions. On m’a branché un cathéter sur la main pour que je puisse recevoir des injections d’ocytocine. Environ 15 minutes après le début des injections j’ai commencé à avoir des contractions. Elles ont augmentées en fréquence et en intensité très rapidement, trop rapidement. Je n’étais pas prête.

IMG_2204

Après 4 heures de travail, le médecin vient m’examiner. Je ne suis dilaté qu’à 5cm. Intérieurement je panique. Je n’ai que la moitié du chemin de fait. Le médecin me dit que lorsqu’une patiente le demande, elle autorise toujours la péridurale. Elle me conseil toutefois d’attendre encore 1 heure avant d’en faire la demande pour pas que ça ralentisse trop la progression du travail. Je lui dit que je devrais réussir à tolérer encore les contractions. J’avais tords. Après seulement 30 minutes, je demande à l’infirmière de contacter le médecin pour la péridurale.

Après une éternité (15-20 minutes environ), l’anesthésiste arrive. Elle m’explique ce qu’elle va faire et les risques reliés à l’intervention. J’étais en pleine contraction lorsqu’elle m’a parlé, autant vous dire que je n’ai absolument rien compris. Je m’installe difficilement sur le lit. Elle fait une première piqûre pour geler la zone. Ensuite, elle sort l’aiguille pour faire la péridurale et j’entends mon chum qui me dit «ne regarde pas». J’ai regardé. Je n’en avais rien à foutre de la longueur ou de la grosseur de l’aiguille. Je voulais juste arrêter de souffrir. Au bout de 15 minutes, la douleur avait disparue. J’étais bien. J’ai pu dormir un peu. Il était passé 4:00 du matin.

Je n’ai pas eu une nuit très reposante. Je me faisais souvent réveiller pour me faire examiner. De plus, j’entendais souvent l’infirmière contacter le médecin pour l’informer que le cœur de bébé décélérait. Difficile d’être zen et détendue. Vers 7:00, le médecin est venu m’examiner à nouveau et m’a dit que dans environ une heure je commencerais les poussées. À 8:20 j’ai commencé à pousser. À 9:10 Paul est né. Il avait 3 tours de cordons autour du cou et un autour du bras.

 

La rencontre

Lorsqu’on m’a remis mon petit bébé la première chose que j’ai constaté c’est qu’il était très glissant! On aurait dit une truite sortir d’une rivière. Sérieusement, c’est vraiment l’image que j’ai eu, celle d’un poisson. Merveilleux! Je ne m’y attendais pas du tout et j’ai eu peur de l’échapper. Ensuite, nous avons fait du peau à peau. J’étais épuisée mais tellement heureuse.

Après un moment l’infirmière l’a pris pour le mesurer, le peser etc. Puisqu’il était petit pour son âge gestationnel, l’infirmière lui a fait un prélèvement de sang pour vérifier sa glycémie. Je trouvais ça horrible de voir un si petit être se faire piquer comme ça. Puisque sa glycémie était très légèrement basse ils lui ont fait des prélèvements à chaque boire pendant tout notre séjour à l’hôpital. Ce n’est définitivement pas le genre de chose que j’avais prévu. Mon cœur de maman avait très mal à chaque piqûre.

Cette rencontre aussi je me l’étais imaginé autrement. Je m’étais imaginé seule, avec mon chum et mon bébé, dans une espèce de bulle d’amour dans laquelle personne ne pourrait intervenir. Disons qu’entre le médecin qui est entrain de me recoudre le périnée et l’infirmière qui piquait mon bébé, la sérénité était difficile à trouver.

Vous les mamans, est-ce que votre accouchement et votre rencontre avec bébé c’est passé comme vous l’aviez imaginé?

Les imprévus de la maternité

Les États d’Esprit du Vendredi | 2017-11-17

Les États d'Esprit du vendredi

Voilà. C’est ma toute première participation au États d’Esprit du Vendredi par Zenopia et The Postman

Vendredi 17 novembre 2017 – 12h25

Fatigue : Je m’interdis depuis 1 semaine d’utiliser ce mot là.

Humeur : Bonne avec mon p’tit loup, massacrante avec mon Chéri.

Estomac : Qui commence à gargouiller, il faudrait bien que j’aille préparer mon dîner.

Cond. phys. : Lamentable.

Boulot : Maman à la maison pour encore 5 ou 6 mois.

Culture : J’ai terminé la série Stranger Things 2… quelle déception.

Film : Colossal. Un des pire film que j’ai vue de ma vie.

Colossal

Lecture : Dracula de Bram Stoker et P’tit Loup va à la plage avec mon petit trésor.

Penser à : Prendre rendez-vous chez le pédiatre.

Avis perso : Je crois que d’avoir recommencé à prendre la pilule fait en sorte que j’ai un caractère de merde.

Loulou : A mangé de la courge butternut cette semaine. La première journée il a détesté. Aujourd’hui il a dévoré.

Msg pers :  Arrête de te prendre la tête avec ça!

Amitiés : Principalement virtuelles ces temps-ci. Je ne prends pas le temps de voir mes amies. 😦

Love : Bah…

Sorties : Aller au magasin pour acheter des vêtements à bébé.

Essentiel : Essayer de rester zen.

Courses : C’est chéri qui s’en occupe.

Envie de : Partir en vacances au bord de la mer.

‘zic : Aucune… Pour moi rien ne vaut le silence.

Fin de l’article à 12:35.

Bon weekend!

Ma routine soin du visage

Lorsque j’ai suivi ma formation en esthétique, il y a fort longtemps, mes professeurs insistaient sur deux choses pour avoir une belle peau : avoir une bonne hygiène de vie et faire des soins appropriés à son type de peau à tous les jours. La base quoi. À cette époque, je n’en avais rien à faire de leur conseils. J’étais jeune et j’avais la chance d’avoir une peau normale. Maintenant, c’est différent. Les années commencent à se voir sur mon visage. Même si c’est impossible d’effacer certains dommages déjà fait, comme les rides par exemple, il est possible de retarder l’apparition des prochaines.

Depuis la naissance de mon fils, je prends particulièrement soin de ma peau. Je vois ces petites routines de soin du visage comme des mini-pauses de ma vie de maman. Pendant 10 minutes le matin et 10 minutes le soir, je ne pense qu’à ma petite personne. De plus, la naissance d’un enfant chamboule beaucoup de choses dans notre vie et dans notre corps. La peau, n’étant pas un des organes les plus vitales de notre corps, est la première à souffrir de la mauvaise alimentation ou de la fatigue. C’est pour cette raison qu’il est important de prendre particulièrement soin de notre peau après l’arrivée d’un enfant. Parce que soyons honnête, nous manquons beaucoup de sommeil et les saines habitudes alimentaires on parfois tendance à se faire la malle.

Ma routine du matin

  1. Vaporiser de l’eau thermale sur mon visage. Je passe un coton après avoir vaporisé l’eau thermale et voilà, les petites saletés qui ont pu s’accumuler pendant la nuit ont disparues. J’utilise l’eau thermale apaisante et adoucissante de La Roche-Posay. J’aime beaucoup l’effet rafraîchissant, hydratant et coup de fouet qu’apporte l’eau thermale.
  2. Soin contour des yeux. J’applique ensuite une petite quantité de gel contour conçu spécialement pour la peau délicate du contour de l’oeil. J’utilise le Hydraphase Intense Yeux de La Roche-Posay. J’aime son effet hydratant et anti-poche.
  3. Sérum. J’applique ensuite sur l’ensemble de mon visage le Sérum Acne Solutions de Clinique. Ce sérum est conçu pour hydrater, aider à éliminer l’acné tout en aidant à améliorer l’apparence des rides et des ridules.
  4. Crème hydratante. Je termine par une crème hydratante de Biotherm, l’Aquasource Skin Perfection qui est conçue pour tous les types de peau.

Eau thermale de La Roche-Posay - Cafe et babillages

Gel contour des yeux de La Roche-Posay - Cafe et babillages

Serum Clinique - Cafe et babillages

Aquasource de Biotherm - Cafe et babillages

Ma routine du soir

  1. Démaquiller. Je démaquille mes yeux avec le Bi-Facil de Lancôme. C’est le démaquillant le plus doux et le plus efficace que j’ai essayé. Il me permet même de retirer facilement le mascara hydrofuge (les rares fois que j’en mets).
  2. Nettoyer. Je nettoies mon visage tous les soirs avec le Savon visage liquide de Clinique.
  3. Soin contour des yeux. J’utilise le même produit contour des yeux que le matin.
  4. Sérum. Encore une fois, j’utilise le même produit que le matin.
  5. Crème hydratante. Comme crème de nuit j’utilise la Aquasource Night Spa de Biotherm. J’adore cette crème. C’est sans aucun doute mon produit chouchou. La texture est très agréable et elle permet d’avoir une peau réhydrater, douce et lisse.

Savon visage de Clinique - Cafe et babillages

Aquasource Night Spa de Biotherm - Cafe et babillages

Une fois par semaine

Une fois par semaine j’essaie d’exfolier mon visage et d’appliquer un masque. En ce moment, j’utilise le Désincrustant exfoliant de Nivea. Honnêtement, je ne l’aime pas du tout. Mon exfoliant favoris pour le visage est le Exfoliance Clarté de Lancôme. Mais bon, question budget, je continue à utiliser l’exfoliant de chez Nivea. Comme masque pour le visage, j’utilise le Masque Lissant Argile Pure de chez l’Oréal.

Quels sont les produits que vous utilisez au quotidien pour prendre soin de votre peau?

Ces produits cosmétiques populaires que je n’aime pas

Si vous êtes comme moi, vous vous laissez sans doute influencer par différentes personnes lorsqu’il s’agit du choix de vos produits cosmétiques. Puisque je ne regarde pas la télévision, ma plus grande source d’influences provient d’Internet, plus particulièrement de YouTube, des blogs et d’Instagram. C’est comme ça que je me suis procurée la plupart des cosmétiques que je n’aime pas. Peut-être que votre produit chouchou s’y retrouve. Ces produits ne sont pas nécessairement mauvais mais ils ne correspondent tout simplement pas à ce que je recherche.

Eau micellaire de Garnier

C’est le produit favoris de plein de youtubeuses. Quand je les écoutaient en parler, je me disais que ça devait être très bien comme nettoyant pour le visage. En regardant sur le site Internet de Garnier nous pouvons lire cette description à propos du produit : «L’eau micellaire nettoyante enlève le maquillage , nettoie la peau et les lèvres sans frotter, sans rincer. Comme un aimant, les micelles capturent et éliminent la saleté , l’huile et le maquillage pour une peau parfaitement nettoyée et rafraîchie sans être asséchée».

Après avoir utilisé le produit pendant plusieurs mois, je peux affirmer que je suis en désaccord avec presque tout ce qui est mentionné sur leur site Internet. Premièrement, je dois frotter si je veux réussir à complètement démaquiller mes yeux, ce qui est très désagréable pour la peau délicate de cette région. Je n’utilise pas de maquillage hydrofuge donc, normalement, tout devrait partir facilement avec l’eau micellaire mais ce n’est pas le cas. Deuxièmement, il est indiqué que nous n’avons pas besoin de rincer le produit. C’est peut-être vrai mais personnellement je le fais presque à chaque fois que je l’utilise car l’eau micellaire laisse ma peau collante et je déteste ça. Troisièmement, je trouve que ça prend beaucoup de produit si on veut réussir à enlever tout le maquillage et la saleté de notre visage. Le produit n’est peut-être pas très dispendieux à l’achat, mais il n’est pas très économique vue la quantité dont on a besoin. Les petits points positifs sont peu nombreux. La sensation rafraîchissante est là puisqu’il s’agit d’une eau nettoyante, mais ce n’est rien d’extraordinaire. L’eau micellaire n’assèche effectivement pas la peau.

Je n’ai pas terminé ma bouteille encore. Mais c’est certain que lorsque ce sera fait, je ne vais pas acheter ce produit à nouveau.

Eau micellaire de Garnier - Cafe et babillages

Lip Lingerie de NYX Cosmetics

Un autre produit que tout le monde semble adorer sauf moi. Premièrement, je n’aime pas la couleur du rouge à lèvre. Bon, ça j’admet que c’est quand même un peu de ma faute, j’aurais probablement due en choisir une autre. Deuxièmement, je trouve que ce produit assèche terriblement les lèvres. Même si ce que j’applique sur mes lèvres n’est pas hydratant, j’espère au moins que ça ne sera pas asséchant. Troisièmement, une fois sec le produit a tendance à craquer sur les lèvres. Allo le look glamour! Quatrièmement, même une fois sec, le rouge à lèvre reste collant ce qui est très désagréable. Pour moi le Lip Lingerie est un flop total.

Le mascara Better than sex de Too Faced

Je suis fan des palettes d’ombre à paupière de Too Faced. J’aime la tenue des fards, leur pigmentation et leur odeur. De plus, le packaging de la marque est magnifique et très féminin. J’ai lu beaucoup de commentaires très positifs sur le mascara Better than sex. J’avais envie de l’essayer depuis un bon moment, mais je n’arrivais jamais à me décider à mettre un peu plus de 30$ sur un mascara que je ne connaissais pas. Dernièrement, j’ai eu besoin d’un nouveau mascara et je me suis lancée dans une folle dépense. J’ai acheté ce «fameux» mascara de Too Faced. Je crois que j’ai attendu quelques jours avant de l’essayer. Je sais, c’est long. Ma nouvelle vie de maman, me fait voir la vie sous un angle différent et j’ai maintenant d’autres priorités. Avant d’avoir un bébé j’aurais été me démaquiller en arrivant chez moi pour pouvoir l’essayer immédiatement. C’est lorsque j’ai finalement décidé d’essayer le mascara que c’est arrivé, une des pires déceptions de ma vie en matière de maquillage. Je n’ai pas vu l’effet volume promis par ce mascara. Mes cils ne se comparent pas aux avants-après vue sur Internet.

Le mascara Better than sex n’est pas archi nul, mais il n’est pas top non plus. Pour le prix, je préfère nettement les mascaras de Lancôme comme le Hypnose. Sinon, Maybelline fait d’excellent mascara à petit prix.

Better than sex de Too Faced - Cafe et babillages

Les palettes de fards à paupière d’Urban Decay

Je ne peux pas généraliser et dire que je déteste toutes les palettes d’Urban Decay car je ne les ai pas toutes essayé. Mais j’en possède trois et ce n’est pas l’amour fou entre elles et moi. J’ai la Naked 3, la collaboration avec Gwen Stefani et la After Dark. Ces trois palettes ont toutes de magnifiques couleurs, c’est entre autre pour cette raison que je les ai acheté. L’autre raison est bien entendu que je me suis laissée influencer.

Avant d’acheter une palette de fars à paupière je lis et je regarde des reviews sur Internet. Les commentaires pour les palettes d’Urban Decay sont toujours excellents et franchement je ne comprends pas pourquoi. Un des commentaires positif qui revient le plus souvent à ce sujet est la pigmentation des fards qui est soit disant incroyable. Alors il y a deux options possibles : toutes les youtubeuses et les blogueuses sont des menteuses (ce dont je doute sincèrement), soit ma peau ne «répond» pas bien à ces produits. Parce que la pigmentation incroyable je la cherche toujours…

Les fards ressortent plutôt bien et ont une bonne pigmentation à condition de mettre une base de fards à paupière en dessous. C’est un produit que je n’utilise jamais habituellement alors être obligé de l’utilisé avec les fards Urban Decay c’est pour moi un gros désavantage. Avec des marques comme Too Faced, Lancôme ou Lise Watier, je n’ai pas besoin de mettre une base pour que les couleurs ressortent bien, qu’elles se travaillent bien et qu’elles tiennent toute la journée.

Même si les couleurs des prochaines palettes sont incroyables, je vais résister à l’envie de les acheter car je sais que je serai une fois de plus déçue.

La Naked3 d'Urban Decay - Cafe et babillages

After Dark Palette d'Urban Decay - Cafe et babillages

After Dark Urban Decay - Cafe et babillages

Gwen Stefani Urban Decay - Cafe et babillages

Avez-vous déjà connu des déceptions avec des produits qui semblent plaire à tout le monde? J’aimerais beaucoup vous lire à ce sujet alors n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Ces produits cosmétiques populaires que je n'aime pas - Cafe et babillages

 

50 choses qui me rendent heureuse 

J’ai découvert ce TAG par hasard sur le blog américain Thirteen Thoughts. Puisque je déteste le mois qui débute, j’ai pensé que ce serait bien de me concentrer sur les aspects positifs de ma vie, sur ce qui me fait plaisir. Je croyais que de dresser une liste de 50 choses qui me rendent heureuse ne serait pas une chose facile. Mais finalement, l’exercice c’est bien déroulé et j’aurais pu continuer d’en ajouter un peu.

  1. Les sourires de mon bébé le matin. Il est adorable. Mon cœur de maman fond à chaque fois.
  2. Manger du popcorn au cinéma. J’adore le popcorn. Le popcorn rend la sortie au cinéma encore plus agréable.
  3. L’odeur du café le matin.
  4. Prendre une douche chaude.
  5. Regarder des films de Noël.
  6. Regarder des vidéos « fails » de bébés ou de chats.
  7. Lire.
  8. Aller en vacances au bord de la mer, plus particulièrement à Old Orchard Beach. C’est l’endroit où j’ai passé presque toutes mes vacances de jeunesse. Pour moi c’est un des meilleurs endroits sur terre.
    The Pier - Old Orchard Beach
  9. Le vernis à ongles.
  10. Acheter du nouveau maquillage.
  11. Les repas en famille avec mes oncles, tantes, cousins et cousines.
  12. Aller déjeuner au restaurant.
  13. Avoir « beaucoup » de likes sur une photo Instagram. Oui, vous pouvez me juger.
  14. Regarder des séries télé avec mon chéri.
  15. Me baigner par une chaude journée d’été.
  16. Faire rire mon bébé. Son rire est magnifique (je suis très objective ici ahem) et contagieux.
  17. Prendre une coupe de vin, ou deux. Je dépasse rarement 2 coupes maintenant… La nouvelle vie de maman oblige et c’est bien comme ça.
  18. Les bougies parfumées.
  19. Le silence.
  20. Écrire dans un de mes journaux.
  21. Colorier.
  22. Me balancer au terrain de jeu.
  23. Aller à NYC.
    NYC - Rockefeller Center
  24. Recevoir des compliments. Auparavant ils me rendaient mal à l’aise. Maintenant je les acceptes et ils me font plaisir.
  25. Quand mon chéri me masse les pieds sans que je lui demande.
  26. Avoir les cheveux parfaitement coiffés, ce qui est assez rare.
  27. Lire des histoires et chanter des chansons à mon petit trésor.
  28. Manger du gâteau.
  29. Dormir.
  30. Prendre des photos, même si je ne suis pas très douée.
  31. Ramasser des sea glass.
    Sea glass
  32. Les meubles et les objets qui ont une histoire.
  33. Les chats.
  34. Les sorties avec mes amies.
  35. Avoir du thé. J’ai une belle collection de thé mais j’en bois rarement. Pourtant j’aime le thé… Je crois que c’est par paresse que je ne m’en fais pas.
  36. Écouter la musique des Beatles.
  37. Les comédies musicales. Je rêve que la vie soit une comédie musicale.
  38. Les personnes drôles de mon entourage.
  39. Passer une soirée à me dorloter.
  40. Faire du scrapbooking.
  41. Écrire pour mon blog.
  42. Les bonbons.
  43. Disney (Disney World, les films, les chansons, les produits dérivés).
    Mickey et Minnie
  44. Harry Potter.
  45. Faire du désencombrement… D’ailleurs il faudrait que je m’y remette ce mois-ci.
  46. Voyager.
  47. Noël (la fête, les cadeaux, les décorations, la musique, les rencontres familiale).
  48. Les changements de saison.
  49. Partir en road trip.
  50. Les calins de mon petit trésor.

Voici maintenant les personnes à qui je demande de faire ce TAG.

Une vie de Fanny
Geekette at home 
La Parenthèse d’Or
Les papotages de Sixte
Les trouvailles de Nina
Workingmom95

Vous voulez faire le tag même si je ne vous ai pas tagué? Allez-y! Mais n’oubliez pas de me laisser le lien vers votre blog dans les commentaires pour que je puisses aller vous lire.

50 choses qui me rendent heureuse