Comme une claque en pleine face

Note : Cet article n’est pas du tout dans la lignée du #bodypositive. Je chiale contre mon apparence. J’utilise des termes tel «poche de patates». Je veux juste préciser que je parle de moi, mon corps et mon ressenti face à celui-ci et non pas des personnes en surpoids en général. 

Je n’ai presque pas de photos de moi avec Paul à part quelques selfies. Je n’aime pas me voir sur les photos. Je n’aime pas voir ma silhouette de poche de patates. On pourrait penser que c’est depuis mon accouchement, que je n’ai pas encore perdue tout le poids accumulé pendant ma grossesse, que je dois m’habituer à mon nouveau corps de maman. Mais ça remonte à bien avant ma grossesse. Avec les années, j’ai pris du poids, beaucoup de poids. Au départ, je le vivais bien. «Ha, je n’ai pris que 5 livres (2 kilos) ce n’est pas la mer à boire». Ça continué comme ça longtemps. Sur une période de 10 ans, j’ai pris près de 60 livres (28 kilos), dont 19 livres (8,61 kilos) sont post-grossesse.

Comme une  claque en pleine face

Dernièrement, j’ai eu quelques claques en pleine face. Des claques qui m’ont réveillé. Des claques qui m’ont fait comprendre que je devais me prendre en main. La première remonte à environ deux semaines. J’étais assise par terre, je jouais avec Paul. Au moment où j’ai voulu me relever, je me suis rendue compte que j’en étais incapable. MERDE! Comment je vais faire? Je ne peux pas demander à mon bébé de 8 mois de m’aider. J’y suis finalement arrivée, après un gros 5 minutes. J’ai dû me coucher sur le ventre, pour réussir à me mettre à genoux et me lever difficilement. Tu vois un peu le portrait? La deuxième a eu lieu la semaine dernière quand je suis allée au cinéma avec mon chum. En allant m’asseoir dans la salle, j’ai regardé des deux côtés derrière moi afin de m’assurer que mes fesses étaient bien alignées entre les deux bras su siège. What the fuck? C’était la première fois que ça m’arrivais. J’ai décidé que ça serait la dernière. J’ai décidé que mon look «poche de patates qui a du mal à se lever comme une tortue qui est sur sa carapace» disparaîtrait.

J’en ai marre de mon apparence, j’en ai marre d’être à bout de souffle après 10 minutes de marche rapide, j’en ai marre d’avoir mal partout tout le temps et j’en ai marre d’être limité dans mes mouvements. Ça m’emmerde de ne pas être capable de m’asseoir par terre pour jouer avec mon fils. Ça me fait flipper de penser que cet été je ne serai pas capable de jouer au parc avec lui plus de 15 minutes car je vais être trop fatiguée. Ce que je veux, c’est être une mère en forme qui va courir partout avec son fils, qui va l’amener patiner l’hiver et faire du vélo l’été. Je veux pouvoir jouer au ballon avec lui. Je veux passer des heures dans la piscine à jouer et nager avec lui. Je veux aller glisser avec lui l’hiver. Je veux pouvoir l’amener cueillir des fraises au mois de juin sans m’arrêter toutes les 2 minutes parce que j’ai mal au dos. Je veux aussi l’amener aux pommes et monter dans l’échelle pour aller chercher la belle grosse pomme rouge en haut de l’arbre. Bon, ça va. J’ai donné assez d’exemple je crois. Je suis certaine que tu comprends ma motivation principale.

smoothies-2253423_960_720

Me prendre en main

Bref, j’ai décidé de me prendre en main en 2018. Ce n’est pas une résolution à la con que j’ai pris le premier janvier. C’est une décision réfléchie derrière laquelle il y a de bonnes motivations que j’ai prise ce weekend. D’accord, mais concrètement ça veut dire quoi me prendre en main?

La première chose à faire pour moi, c’est l’entraînement. Oui, je vise une perte de poids à long terme mais ce n’est pas ma priorité. L’important pour moi en ce moment, c’est d’améliorer ma capacité cardiovasculaire et de faire du renforcement musculaire. Un bébé qui dépasse maintenant les 20 livres (9 kilos) ça fait forcer les bras mais aussi le dos.

La deuxième chose à faire pour ma perte de poids et ma santé en général, c’est de réduire ma consommation de sucre. Je ne suis pas ce qu’on appelle une bibitte à sucre. Je ne passe pas mon temps à manger du chocolat et des bonbons. En fait, je suis une des rares personnes qui ne raffole pas du chocolat. Par contre, je sucre beaucoup mon café et je suis une grande consommatrice de boisson gazeuse. J’essaye depuis le début de mois de janvier de ne pas boire de Pepsi ou de 7up, mais honnêtement c’est très difficile. C’est comme une drogue. Après deux ou trois jours, je ressent vraiment le manque.

La troisième chose à faire c’est de repenser mon alimentation. Un de mes objectifs pour 2018 est de redevenir végétarienne. Je ne me considérerai probablement pas comme vegan car, pour le moment, je ne pense pas arrêter de consommer des œufs ou du miel. Par contre, je souhaite complètement arrêter les produits laitiers. Je sais par expérience (j’ai été vegan quelques mois il y a environ 3 ans), que mes articulations me font beaucoup moins mal lorsque je ne consomme pas de produit laitier. Je sais aussi par expérience, que mon niveau d’énergie monte lorsque je consomme plus d’aliments végétaux et  pas de produit animal. Mais bon, pour l’instant je diminue ma consommation de viande est c’est très bien ainsi.

sport

Abonnement au gym

Pour ce qui est de l’alimentation, ça va je peux gérer ça toute seule chez moi comme une grande fille. Par contre, l’entraînement à la maison ce n’est pas pour moi. J’ai essayé, souvent, sans succès. Déjà faire du cardio quand tu habites en appartement ce n’est pas facile. Les voisins n’aiment pas trop quand tu fais du workout chez toi. Pour la musculation, je n’aime pas particulièrement les poids libres. Je préfère travailler sur les machines. J’ai donc décidé de m’abonner au gym. Hier, j’avais ma rencontre avec l’entraîneur pour évaluer ma condition physique. Ça fait environ 8 ans que je n’ai fait aucun exercice (à part quelques randonnées). Ça te donne une idée de ma condition physique.

Pendant la rencontre elle m’a posé des questions sur mes habitudes et mes motivations. Elle m’a mesuré et elle m’a pesé. L’horreur. C’est là que j’ai vue à quel point ma prise de poids était catastrophique. Elle a calculé mon IMC et m’a dit que j’étais dans la catégorie «surpoids» quelle surprise! Mais elle m’a dit que l’IMC n’était pas la meilleur indication de la condition physique. Elle a aussi calculé mon pourcentage de gras et de masse maigre (os, muscles) dans les bras, les jambes et le tronc. Disons que dans l’ensemble, mon corps est composé à 50% de gras. Wo! Je suis à moitié du crisco! Elle a testé ma capacité cardiovasculaire en me faisant faire du vélo stationnaire. Au bout de deux minutes, mon cœur allait bien mais je ne sentais plus mes jambes. J’ai pu en faire environ 3 minutes. Pitoyable! Ensuite, pour le fun elle m’a fait faire de l’elliptique (je lui ai dit que j’aimais ça l’elliptique). J’en ai fait pendant 4 minutes, en prenant plusieurs pauses. Après, j’avais tellement les jambes en compote que j’ai eu du mal à débarquer de l’appareil. C’est lors de cette rencontre que j’ai eu ma dernière claque dans face. Je suis plus lourde que je pensais l’être, plus «graisseuse» et moins en forme.

Demain je la revoie afin qu’elle me montre mon programme personnalisé. Je suis excitée et nerveuse en même temps. À partir de la semaine prochaine, le vrai entraînement commence. Souhaite-moi bonne chance.

Comme une claque en pleine face

Les états d’esprit du vendredi | 2018-01-26

Voici ma sixième participation au États d’Esprit du Vendredi proposé par Zenopia et The Postman

Vendredi 26 janvier 2018 – 08:14

Fatigue : Ça va. Puisque mon chum est à la maison, j’en ai beaucoup moins à faire au quotidien.

Humeur : Bonne… je crois.

Estomac : Un peu de café.

Cond. phys. : Épouvantable. Il faut absolument que je commence à faire de l’exercice.

Boulot : Maman à la maison pour encore 4 mois.

Culture : Mindhunter et Myths and monsters.

Film : The Passenger.

Lecture: Nada… Je dois m’acheter de nouvelles lectures.

Penser à : Penser à rien ça serait vraiment chouette.

Avis perso : C’est quoi cette folie du Nutella en France?

Loulou : Il a eu 8 mois cette semaine et il a de nouvelles dents.

Msg pers : Bah.

Amitiés : C’est mort ces temps-ci.

Love : Bah.

Sorties : Ciné.

Essentiel : Se faire plaisir.

Courses : Aller acheter de la nouvelle lecture.

Envie de : Mettre plus de temps sur mon blog et profiter encore plus des moments avec mon fils.

‘zic : Album Beautiful Trauma de P!nk.

Fin de l’article à 14:35… mouais… sans commentaire. #momlife

Masque rose teint lumineux de Boscia | Première impression

Dernièrement j’étais sur le site de Sephora à la recherche du prochain produit beauté que j’allais me procurer. Je n’avais pas envie d’une nouvelle palette de fards à paupières, chose que j’achète habituellement lorsque je vais chez Sephora. En fait, je voulais un soins pour le visage. Quelque chose qui allait aider ma peau qui en arrache ces temps-ci. J’ai donc cherché dans la section « masque pour le visage » et c’est là que je l’ai vue, le Masque rose teint lumineux de Boscia. La première chose qui m’a interpellé est la couleur du produit. La deuxième chose est le « teint lumineux ». Il me semble qu’en plein hiver c’est ce dont j’ai besoin. Je me le suis donc procuré et je me suis empressée de le tester. Voici donc pour vous ma première impression de ce masque rose.

Description du produit

Le masque rose teint lumineux est un masque de type peel-off. Il aide à éclaircir le teint et à atténuer l’apparence des pores. Il absorbe les impuretés et l’excédent de sébum grâce à l’argile Montmorillonite. L’extrait d’écorce de pin favorise l’élasticité de la peau ce qui aide à prévenir l’apparence des premiers signes du vieillissement. Finalement, la vitamine C aide à éclaircir la peau et à atténuer l’aspect des ridules.

L’application

J’ai commencé par nettoyer mon visage et bien le sécher. Ensuite, j’ai tout simplement appliqué le masque avec mes doigts. J’ai essayé de le faire le plus uniformément possible. C’est super important d’éviter d’en mettre sur la ligne des cheveux et sur les sourcils. Il faut également éviter d’en mettre sur la région du contour des yeux.

L’application aux doigts se fait aisément. Par contre la texture est un peu désagréable. J’avais un peu l’impression de mettre de la colle liquide sur mon visage.

Pause

Une fois que vous avez le masque sur votre visage vous devez éviter de parler. Vous devrez rester le visage immobile pendant environ une trentaine de minutes. C’est le moment idéal de regarder une série sur Netflix ou de regarder des photos sur Instagram.

Peel-off

Après 30 minutes c’est le temps de retirer ce jolie masque rose de votre visage. Ça tire et ça fait mal. C’est loin d’être ludique comme activité. Je vous conseil fortement de l’enlever le plus rapidement possible, un peu comme on le fait avec un diachylon.

Résultat

La peau est d’une douceur incomparable après l’utilisation de ce masque. J’ai remarqué immédiatement l’effet éclaircissant du produit.

Malgré le fait que c’est plus que désagréable de retirer le masque, je suis vraiment séduite par ce produit de chez Boscia.

Les états d’esprit du vendredi | 2018-01-05

En ce début d’année, voici ma cinquième participation au États d’Esprit du Vendredi proposé par Zenopia et The Postman

Vendredi 5 janvier 2018 – 07:55

Fatigue : Je fais encore de l’insomnie… Voilà je vous laisse deviner si je suis fatiguée ou pas.

Humeur : Bof! Je suis particulièrement impatiente ces jours-ci.

Estomac : Deux clémentines, deux toasts au beurre de peanut et de l’eau.

Cond. phys. : Pas au top! J’ai mal partout… une vraie petite vieille.

Boulot : Maman à la maison pour encore 4 mois.

Culture : J’ai commencé la saison 4 de Black Mirror. Je n’ai pas été impressionnée par le premier épisode. Mon chum qui est fan de Star Trek non plus d’ailleurs. haha!

Film : Star Wars le dernier Jedi.

Lecture: Le livre du Hygge que j’ai terminé hier soir.

Penser à : Faire des purées pour bébé aujourd’hui.

Avis perso : Le temps des Fêtes avec un bébé de 7 mois c’est difficile… surtout pour lui mais pour nous aussi. C’est rare, mais cette année j’ai hâte d’enlever les décorations de Noël.

Loulou : Il bave, il a les joues rouges… encore. Si ses maudites dents peuvent sortir.

Msg pers : Tu peux changer ton alimentation même si ton chum n’emboîte pas le pas. Ça va juste être un petit peu plus difficile à gérer.

Amitiés : Bah… Pendant la période des Fêtes ça été plutôt mort. Mais je suis super contente d’avoir vue ma famille par contre.

Love : Mon chum est retourné au travail cette semaine. J’aimais bien l’avoir à la maison avec moi.

Sorties : Des soupers de famille chez ma mère.

Essentiel : Faire de son mieux.

Courses : J’ai un peu envie d’aller dépenser l’argent et les cartes cadeau que j’ai reçu pour Noël.

Envie de : Je viens de le dire…

‘zic : Bébé qui pleure ça compte comme de la musique?

Fin de l’article à 08:05.

Publication de l’article à 18h15… parce que la vie en a voulu ainsi! haha!

Les états d'esprit du vendredi 5 janvier